top of page

vie ! joie ! être sœur  bleue, aujourd'hui

profession religieuse de alice helena arruda santos
province du brésil - le 27 janvier 2024 à cotia sp 

Profession religieuse de Alice.jpg
youtube 05_edited_edited.jpg

Transmission de la célébration eucharistique au cours de laquelle la novice Alice Helena Arruda dos Santos a fait sa profession religieuse, exprimant publiquement sa consécration à Dieu par les vœux de chasteté, de pauvreté et d'obéissance et celui de se donner totalement au service des membres pauvres et souffrants de Jésus-Christ, en vivant dans une communauté fraternelle, selon les Constitutions de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de l'Immaculée Conception de Castres - Sœurs Bleues

 

Youtube : Irmãs Azuis Província do Brasil

profession religieuse de luz maria montenegro coca
province du brésil - le 7 janvier 2024 à san vianney - bolivie 

Luz Maria.jpg
missa votos.JPG

Transmission de la célébration eucharistique au cours de laquelle la novice Luz Maria Montenegro Coca a fait sa profession religieuse, exprimant publiquement sa consécration à Dieu par les vœux de chasteté, de pauvreté et d'obéissance et celui de se donner totalement au service des membres pauvres et souffrants de Jésus-Christ, en vivant dans une communauté fraternelle, selon les Constitutions de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de l'Immaculée Conception de Castres - Sœurs Bleues

 

Youtube : Irmã Maria Guilherme

"Le plus important c'est de faire la volonté de Dieu"

Voeux définitifs dans la Congrégation à Idiofa - RDC

8 décembre 2022

profession 03_edited.jpg
Luz Maria

“ Saisies par le Bonheur d’être à Dieu et pour toujours »

premier recyclage continental des soeurs bleues des 3 Provinces  d'afrique au gabon et au sénégal du 15 juillet au 26 août 2022

d55827a2-98f3-401a-a6f7-a85d15d87d5e.jpg

Du 15 juillet au 26 août 2022, les trois provinces d’Afrique ou la REPA ont organisé le premier recyclage continental en offrant à 38 sœurs du milieu de la Vie, une expérience de ressourcement. Les deux animatrices : Sr Laurence ZANINKA, religieuse de la Congrégation des Auxiliatrices des Ames du purgatoire et Sr Marie Sidonie OYEMBO,cic ont fait ainsi ce bel itinéraire avec nous.

Le parcours réalisé se voulait être un itinéraire de renouvellement du bonheur d’être Sœur de l’Immaculée avec toute la richesse de la vie d’une femme consacrée à Dieu, au service de la VIE.

Nous vous livrons ici quelques échos des participantes :

Dans les trois provinces, le recyclage a commencé par une célébration dûment préparée avec le texte de la samaritaine (Jn4, 1- 42) et la symbolique du puits qui nous a plongées dans la recherche de l’eau vive pour un nouveau départ.

La première partie du recyclage a été animée par Sœur Laurence, autour du thème : « Femmes consacrées en plein milieu de la vie : poursuivons notre étoile malgré et avec les changements inévitables » (CMIS.II,392)

La Sœur a développé avec une méthodologie dynamique et participative, quatre sous – thèmes : la crise, le milieu de la vie, le pardon, le deuil.

La crise

Nous avons compris que la crise est le moteur du changement en nous. Nous avons eu l’occasion de regarder les différentes crises, qui peuvent nous arriver : ce fut un moment de grande découverte et de prise de conscience.

A chaque crise correspond une solution spécifique, d’où la nécessité d’apprendre à nommer la crise que nous traversons au moment où nous y sommes. Cela n’est possible que si on se connait soi-même ; on peut ainsi s’accueillir et mieux gérer la crise. Le bienfait de la crise est quelle nous aide à grandir et à nous recentrer sur l’essentiel de notre vocation. C’est l’heure du désenchantement.

Le milieu de la vie

Le milieu de la vie est une phase de transition, de renaissance pour répondre à l’appel de Dieu avec plus de réalisme. C’est le moment de célébrer la vie, un temps de réconciliation avec notre passé pour plus de disponibilité, le temps de répartir avec de nouvelles énergies. La ménopause survient souvent à cette période. C’est un temps de grande fragilité physique. Comme consacrée, nous avons besoin ici de redécouvrir d’autres fécondités en nous. C’est aussi un moment de prise de conscience de cette main de Dieu qui nous accompagne inlassablement et nous propulse dans la Don de plus en plus authentique de nous –mêmes.

Le pardon

Avec ce thème nous sommes heureuses de découvrir et de comprendre que « le pardon » est un trésor, un cadeau qu’on se donne l’autorisation de s’offrir à soi-même ; c’est là tout le pouvoir du pardon qui guérit, qui nous reconstruit, nous réconcilie d’abord avec nous-mêmes, nous relève et nous propulse vers l’avant. Le pardon est différent de la réconciliation. Il est une libération de ce qui nous emprisonne. Pardonner c’est se sentir suffisamment libre pour imaginer et construire notre futur.

Pardonner c’est vraiment arrêter de retourner le couteau dans la plaie en y revenant ; c’est une décision personnelle. Nous avons compris que le pardon est un processus ; nous ne devons pas être pressées, mais laisser le temps faire son chemin en nous.

Le Deuil.

L’expérience du deuil a une double signification. Elle a un sens objectif et un sens Subjectif conscient ou inconscient.

Chaque perte s’accompagne d’une crise devant laquelle il y a un choix à faire, un passage à réaliser dans notre vie. C’est pourquoi, si on n’a pas vécu le deuil on reste prisonnier dans la crise. Il est important de vivre pleinement ce moment sans faire semblant tout en gardant notre Foi.

En définitive, lorsque nous vivons correctement nos deuils, nous sommes mieux disposés à développer l’attitude de foi et nous accueillons la vie sous toutes ses formes comme un don de Dieu.

 

Nous avons terminé ce grand moment qui nous a amenés à nous mettre face à nous-mêmes, avec un temps de récollection - intériorisation, intitulé: « il posa sur moi son regard et se mit à m’aimer.

 

 2e modules animé par La sœur Marie Sidonie OYEMBO, cic

« Convaincu que jamais que je devais agir tout autrement… il me semble voir un peu plus clair ce que je dois faire. Mais cependant je sens que je vais encore à tâtons et je conçois que j’aurais besoin de voir en pratique… »

 

Nous avons entamé le deuxième module avec sœur Marie Sidonie, qui nous a amené à goûter à la source de nos racines de Congrégation. Après avoir redéfini le charisme, le charisme de fondation, son acquisition et sa transmission, nous avons revu quelques éléments de la théologie de la Vie consacrée : la théologie des charismes, la théologie de la compagnie de Jésus, la Théologie des diaconies ou du service…

 Pour aller plus loin avec notre identité comme Sœurs de l’Immaculée Conception de Castres, nous avons travaillé avec les textes fondateurs qui ont nourri la vie d’Emilie, et affiné son charisme, dans la Parole de Dieu. Ensuite nous avons bu une fois de plus au puits de ses écrits depuis les origines.

Dans cette expérience d’immersion charismatique, nous avons découvert combien le charisme et la spiritualité traversent les âges de notre vie, s’enracinent en nous jusqu’à graver au plus profond de nous le charisme d’institut. Cette expérience nous a aidées à unifier charisme d’institut et charismes personnels et à mieux intégrer la Congrégation comme un corps unique dont la sève du charisme féconde la vie de chaque sœur et de tout l’ensemble.

Une des expériences significatives a été de relire la vie d’Emilie dans la perspective de la traversée de ses crises comme passages pour se river à Dieu Seul : crises de l’enfance, de l’adolescence, de la fondation de la Congrégation…de redécouvrir Sœur Françoise comme tisseuse avec Emilie, dans la communauté fondante de la Rue Tolosane, du charisme d’institut

 

« 175 ans après, vers de nouveaux horizons missionnaires, inspirées par quelques figures d’ancêtres »

 

À la rencontre de nos sœurs devancières, nous avons redécouvert des figures emblématiques de notre histoire de congrégation en Afrique : Sœur Louise Renaud, Sœur Saint Charles Villeneuve, et Sœur Hyacinthe Antini. Sœur Marie Claver Laurens, Sr Marie Justine Agbo, Sœur Paul Lapique, Sœur Dominique Guyol,

A partir de la pédagogie de la lectio divina, nous avons contemplé leur zèle missionnaire inséré dans la réalité africaine des époques où elles ont vécu. Nous avons perçu en elles bien vivant le charisme d’institut. Elles ont été des femmes fécondes, passeuses du charisme d’institut par leur vie. Elles ont unifié les dons et talents personnels de leurs charismes personnels pour la croissance du charisme d’institut.

Leur témoignage de vie de foi, leur détermination dans la mission et le zèle pour les pauvres nous impressionnent et sont une lumière sur nos routes. Elles ont fait l’expérience fondante du Christ à travers le charisme vécu dans sa totalité. Leur vie était en adéquation avec les constitutions. Merci chères sœurs pour votre vie toute donnée.

Femmes battantes comme nous, elles ont su faire la transition pour nous laisser cet héritage précieux du charisme bleu. « L’Eau de notre puits est abondante ! », À nous de continuer d’y puiser et de l’offrir à tous les assoiffés de Vie!

Avec l’autobiographie et la prière d’alliance, nous avons toutes renouvelé notre disponibilité à poursuite la route à la suite de Jésus Sauveur.

La célébration de clôture nous a permis de relire notre histoire personnelle et d’en faire le point. Les partages étaient très profonds.

Nous ne pouvons clore ce partage sans souligner les célébrations eucharistiques qui nous ont nourries et les temps d’oraison bien accompagnés par des fiches quotidiennes.

Merci à l’Equipe Générale qui nous a accompagnées avec intérêt, aux trois équipes provinciales d’Afrique qui ont cru et encouragé ce projet, à l’équipe de formation de la REPA qui, depuis trois ans a accompagné pas à pas le processus de ce rêve jusqu’à sa réalisation, merci à nos deux formatrices pour le partage de leur expérience, le chemin fait ensemble comme sœurs, merci aux recyclantes véritables compagnes de grâces. Merci à toutes nos sœurs, nos communautés qui ont collaboré et certaines accueilli le recyclage dans leur cœur et les murs de leur maison.

Morceaux choisis des Journaux du Recyclage de la REPA

PREPARANT LE CHAPITRE GENERAL
"Autour du feu, nous vivons la synodalité"

Echos du Conseil de Congrégation
17 septembre  2022

image002.png

Echos du Conseil de Congrégation - 10-12 juin 2021 par l'équipe de communication

"Autour du feu, nous apprenons à être frères et sœurs."

Du jamais vu pour nous : un Conseil de Congrégation en ligne ! Quels changements nous a imposés cette période de pandémie! Quelle créativité ! Il  était prévu qu'en 2020 cette réunion se tienne à Barcelone, mais avec la crise pandémique qui a ravagé le monde, nous avons dû attendre une autre occasion. Cela ne s'est pas déroulé comme prévu en présence, mais maintenant un peu plus habitués aux ressources technologiques de la vidéoconférence, il a été possible de réunir la famille charismatique bleue à travers la plateforme Zoom, avec la structure de transmission fournie par l'UISG - Union Internationale des Supérieures Générales - et le support technique d'Anna et Francesco.

Artisants de rencontres salvatrices qui transforment et dignifient. Introduction à la culture du prendre soin.  Juin 2021

Objectif : 🞂Offrir un espace de formation sur l'accompagnement et la protection dans l'Église et dans la Congrégation.

🞂En présentant le contexte, les concepts clés, les outils et les bonnes pratiques.

🞂Avancer dans une plus grande compréhension de ce que signifie développer la culture du soin et de la protection dans la Congrégation, en tenant compte de la réalité de chaque lieu. 

Schéma :

  • Introduction

  • Le fondement de la culture du prendre soin et de la  protection.

  • La nécessité structurelle de s’en occuper  : documents de l'Église et documents de la congrégation.

  • Notions clés : abus sexuel, abus de pouvoir, abus de conscience. Abus spirituel, mineur, personne vulnérable, consentement éclairé.

  • A partir de la Congrégation : Prévenir, protéger, réparer et accompagner à tout moment.

  • ◦Identification des besoins : carte des risques

  • ◦Sensibilisation : formation et information

  • ◦Organisation : déclaration de principes et protocoles d'action. Communication

  • ◦Accompagner dans les situations de vulnérabilité.

  • Quelques  pas qui se font : le chemin se fait en marchant.

bottom of page