• Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale
 

Sœurs de l'Immaculée Conception de Castres

la vie missionnaire des soeurs bleues dans le monde 

Triduum pascal avec les enfants de l'école au Gabon

Saint triduum pascal avec nos amis(es) qui accompagnent Jésus de près depuis hier, 1er avril… 

L' Ecole Primaire "Sœur Marie Gaston" à Port- Gentil au Gabon, a célébré le Triduum Pascal avec les enfants. D'habitude, en cette période de la Semaine Sainte nous sommes en vacances comme Ecole Catholique mais cette année avec les restrictions imposées par la pandémie et le retard dans les cours, nous n'avons pas eu les congés.

Aussi avons-nous profité pour vivre pleinement cette Semaine Sainte avec les enfants; Ils ont ainsi vécu en réel la Sainte Cène et la passion du Christ.

C'était beau de voir combien ces enfants ont célébré avec beaucoup d'amour et de recueillement ces moments.
 

à port-gentil Tridium pascal avec les amis (es) de Jésus

2 avril 2021

Fête d'Emilie et de l'école en Guinée Bissau - São Domingos

GRANDE JOIE POUR TOUS EN CE JOUR DE NOTRE FÊTE DE l'ECOLE AVEC SAINTE EMILIE DE VILLENEUVE, LE JOUR DE SON ANNIVERSAIRE.

Quelques nouvelles de São Domingos ! Nous avons célébré l'anniversaire de notre Bonne Mère Emilie qui est aussi la fête de notre école. En raison de la pandémie, nous l'avons célébrée sobrement avec une neuvaine préparatoire, le nettoyage et l'entretien de l'environnement et par des compétitions sportives.

Tous les élèves sont ravis de vivre ce temps de fête et aussi de prendre part aux différentes activités qui leur sont proposées. Le personnel laïc et les religieuses ont donné le meilleur d'eux mêmes pour que cette fête apporte joie et vie à chaque enfant qui leur est confié pour qu'ils s'épanouissent et grandissent harmonieusement.

Soeur Virginie Ndour

à são Domingos, fête de l'école et de sainte émilie

9 mars 2021

 
 

Les Migrants en Amazonie sont empêchés de revenir chez eux 

Depuis le début du voyage de 23 jours, en écoutant tant de gens, dans une réunion, ils parlaient d'aventures. En voyant la réalité, leurs visages ressemblants, ils semblaient même être identiques ; chaque personne est unique ; et chaque peuple a ses particularités.
Un soir, alors que je ruminais ce que nous avions vécu pendant la journée, je me suis demandé : Qu'est-ce qu'être un migrant ? qu'est-ce que c'est qu'être un migrant ? D'après ce que j'ai entendu ce jour-là, j'ai élaboré mentalement quelques phrases qui - entre les lignes et directement venaient du partage, de leurs défoulements.
Être un migrant, c'est savoir ce que l'on a laissé derrière soi et jamais ce que l'on trouvera devant, ce qu'on fera demain. C'est rechercher un endroit où l'on se sent paisible et heureux. 
Être un migrant, c'est continuer à voyager. Vouloir passer, traverser les frontières, suivre le chemin ; être un migrant, c'est porter le poids du chemin et l'indifférence des autorités.

Être migrant, c'est "ne pas renoncer à sa famille". Soror me disait : "Comment puis-je rester sans ma famille ? Chaque jour, mon esprit continue de penser à mon père, à ma mère.
"Être un migrant, c'est avoir des parcours différents, "tout le monde ne va pas dans le même endroit." Être migrant, c'est réaliser que la pandémie est dans le cœur et non dans la tête des autorités péruviennes, disait Maria avec indignation. Le Brésil a un cœur de mère qui peut tout supporter.


"Le migrant part parce qu'il en a besoin, il ne sait pas si le passage sera fermé ou ouvert ; il part parce qu'il cherche un bon endroit pour vivre, il sait ce qu'il a laissé derrière lui, pas ce qu'il trouvera devant lui, il va là où son cœur est en paix. tranquille." 
La migration est un droit, elle a toujours existé. Être un migrant, c'est faire face à la police, et même prendre une photo avec elle à la fin du processus. C'est regarder la frontière et insister ce que dit ce refrain, "juste passer" même si les frontières et les cœurs sont fermés. 
Etre migrant c'est être vaillant, savoir porter les enfants qui sauveront dans les moments où on doit faire attention avec la sécurité.


Et en parlant des enfants, ils apprennent aussi dès le ventre de leur mère que la vie est un défi et qu'ils doivent affronter ensemble les obstacles de la traversée. ensemble les barrières de la traversée. Ils sont confrontés aux  moustiques et toutes sortes de bestioles, aux pluies d'hiver et d'été 
et aux explorateurs... Ne pas avoir de l'eau pendant une journée. Se baigner à l'air librepour ses besoins physiologiques uniquement dans le vent. 


Être migrant, c'est être accueilli, aimé et écouté par l'Église en marche... Elle, suivant l'exemple et la demande du Pape François, doit être présente, sentir et goûter leurs "amuse-gueules"... Elle doit regarder dans leurs yeux et les sentir comme des frères et des sœurs, caresser les enfants, comprendre le silence des femmes et respecter la méfiance propre de ceux et celles qui arrivent chaque jour... Et aussi d'observer comment les femmes tressent patiemment leurs cheveux, mèche par mèche, pour devenir encore plus belles qu'elles ne le sont ; aussi les hommes sans discrimination. 


Être migrant, c'est faire preuve de leadership, de patience et de résilience face aux situations ; c'est débattre et accueillir les plus démunis. 
débattre et accueillir les propositions les plus diverses et, échevelés dans leur état physique, continuant à s'accrocher à ce qu'on a pour ne pas 
se décourager. Il s'agit de débattre avec les autorités, de traduire aux compatriotes, de manger très vite et faire attention aux enfants et à l'environnement. 

migrant !  qui es-tu ?

par soeur joaninha  de l'équipe itinérante missionnaire en amazonie

mars 2021

Voir d'autres photos

 

 

Être un migrant dans cette frontière, c'est endurer les préjugés, l'exploitation, les regards de jugement, c'est faire face à l'indifférence de l'opinion publique, à la pandémie et ne pas perdre la joie.

J'ai beaucoup appris pendant ces 23 jours de présence gratuite auprès de mes frères et sœurs, Africains, Haïtiens, Congolais, de la Côte d'Ivoire, du Bangladesh, du Pakistan, de l'Inde...
Merci de nous permettre de vivre l'Évangile de l'accueil : "J'étais un étranger et vous m'avez accueilli dans votre ville. 
dans votre ville.

Joaninha Honório Madeira cic- Equipe missionnaire Itinérante de l'Amazonie.

accueil welcome

communauté de limoges

un beau message de remerciements pour le 1er de l'an 2021

Février 2021

 

Ce 15 février, nous accueillons Seydouba… Un nom qui chante… mais derrière lequel semble se cacher une grande souffrance… C’est ainsi qu’Hélène, la responsable, nous l’a présenté. Il a vécu une traversée difficile dans laquelle il a perdu plusieurs de ses proches… Il nous en partagera peut-être quelque chose, à un moment qu’il aura lui-même choisi, sinon, nous essaierons d’accompagner discrètement sa douleur…Nous avons demandé à Vincent, que nous hébergeons actuellement, d’être son « grand frère », ce qu’il fera sans doute très bien car une vraie solidarité existe souvent entre eux.

Séydouba sera notre 27 accueilli…. Avant lui nous avons reçu des familles avec enfants, des isolés pour des séjours de un à deux mois. La plupart sont venus d’Afghanistan ou d’Afrique (actuellement beaucoup de Guinée) Quelques-uns sont venus d’Albanie, de Géorgie, de Syrie, d’Irak….

Quelques-uns sont passés et ont disparu de notre horizon…. Rejet de leur demande d’asile, travail trouvé ailleurs, désir de se rapprocher d’amis connus ici ou là-bas … Plusieurs sont restés et ont gardé des liens avec nous. Ils nous disent souvent que nous sommes leur famille de France. Quand ils ont eu leurs papiers et ont pu faire venir femme et enfants, ils sont heureux de nous les présenter et, un jour, de nous inviter chez eux autour d’un plat de leur pays….

Parmi ceux avec lesquels nous avons gardé des liens il y a Hassan qui avait un bon travail en Irak et qui vient de terminer une formation de réparateur d’électro-ménager, Firas qui a repris des études de droit pour faire valider son diplôme d’avocat syrien, Costantin, professeur dans son pays, la Géorgie, et qui éventre des poulets toute la journée pour gagner la vie de sa famille… Sekou qui a connu la prison en Guinée et dont le frère y est mort. Grâce à Michelle, il a pu rejoindre une communauté Emmaüs à Béthune où il a retrouvé la joie de vivre…

Salah au regard si doux… a écrit des romans policiers et a eu un prix de littérature au Soudan. Il vient de terminer une formation de maçon. Pendant qu’il était chez nous il criait la nuit et s’en excusait au matin…

 

Allasane nous confiait que son exubérance était sa manière de cacher la souffrance qui l’habitait : celle de la mort des siens pendant la guerre, lorsqu’il était enfant et les tortures subies dans les prisons libyennes…

 

Leur résilience est surement soutenue par la foi profonde dont beaucoup font preuve.

 

Tous ont pour nous un visage, une histoire… Leurs photos sont dans le couloir de leur appartement et nous rappellent leur passage chez nous au long des  années. Les repas du soir que nous avons partagés avec chacun, les échanges informels…. ont tissé des liens réels. Derrière chaque visage, chacune de nous peut mettre un souvenir, une anecdote.

Nous avons conscience d’être une étape heureuse dans leur parcours chaotique. Notre communauté, elle, s’est, en partie, construite autour de cet accueil. Nous mesurons la chance que nous avons d’avoir pu côtoyer, dans une certaine durée et une réelle proximité tant de personnes qui restent uniques et dont le souvenir habite nos cœurs et notre prière.

Sœur Marie Dominique

à Limoges - France

 

Le Pape François a nommé Sœur Marie Sidonie OYEMBO (du Gabon)  consultante pour  la  Congrégation des Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique 

Congrégation Notre Dame de l'Immaculée Conception de Castres

Via Vincenzo Viara de Ricci, 24 / 00168 Roma - Italia

Tel. + 39 06 30 518 63

Libreville, le 20 février 2021

 

À la famille charismatique Bleue

De Libreville, où nous sommes à la fin de notre visite à la Province de la PAC, nous avons la grande joie de partager avec tous :

 

Que Sa Sainteté le Pape François a nommé, pour un mandat de cinq ans, notre Sœur Marie Sidonie OYEMBO, comme consultante pour la Congrégation des Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique.

 

Nous remercions Dieu pour la reconnaissance et la confiance accordées à notre Sœur Marie Sidonie par cette nomination et en sa personne à toute la Congrégation. 

En même temps, cette confiance suppose une grande responsabilité de sa part, c'est pourquoi nous l'accompagnons par notre prière, demandant que l'Esprit du Seigneur soit toujours avec elle.

 

Bien affectueusement vos sœurs de l'Equipe d'animation générale,

Justi, Rosângela Maria, Marie Béatrice, Irma

 

en République Démocratique du Congo

audience de

son éminance fridolin cardinal ambongo 

janvier 2021

 

 

AUDIENCE DE SON ÉMINENCE  FRIDOLIN CARDINAL AMBONGO AVEC LA DÉLÉGATION DES SOEURS DE NOTRE DAME DE L'IMMACULÉE CONCEPTION DE CASTRES

Ce jeudi 21 janvier 2021 à 9h, le bureau de son Éminence a accueilli la délégation des sœurs de Notre Dame de l'Immaculée Conception de Castres conduite par la Sœur Générale Justi de Rome.

 

Il y a eu la présence dans la délégation des sœurs conseillères générales Marie, Béatrice et Irma venues de Rome aussi, la provinciale Louise Sadio du Gabon et la sœur Thérèse Ntumba de la RDC. Notons qu'il est rare que toutes ces responsables disséminées dans le monde se retrouvent dans un pays à la même période.

Pour cette fois-ci, des équipes générales et provinciales ont une  assemblée  générale en RDC.

Fondée le 8 décembre 1936 en France, la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de l'Immaculée Conception s'est implantée partout dans le monde.

Service Diocésain de la Communication (Kinshasa):

servicom.archi@gmail.com

 
bande bm maison mere modele 2.jpg

Accompagne- nous  dans Instagram  @ciccastres

Ne manquez jamais rien

PAGES EN

sœurs de l'immaculée conception de castres

Pour entrer en contact avec nous

 

MAISON GENERALE

Via Vincenzo Viara de Ricci, 24

00168 ROMA

Tél. +39 06 305 1863

WEBMASTER

5 rue du Louvre

06500  MENTON

+33 6 62 89 69 39

Vous pouvez nous trouver sur
  • Congrégation Immaculée Conception
  • YouTube Social  Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon

©2018 by Immaculée Conception

Webmaster : julita Balarini

Les Camélias

5 rue du Louvre

06500 MENTON

France
 

©2018 by Immaculée Conception